L’ostéopathie et les médecines alternatives

L’ostéopathie et les médecines alternatives

Les médecines alternatives sont-elles efficaces ?

On est surpris par le nombre de Français qui les utilisent et par l’efficacité qu’ils leur prêtent. Une enquête est partie de l’engouement constaté par les lecteurs de Sciences et Vie, ils étaient demandeurs d’informations sur ces médecines alternatives qu’un certain nombre d’entre eux utilisent ou aimeraient utiliser.

acupuncture-pour-maigrirA partir de ces questions, l’enquête s’est intéressée aux médecines alternatives d’un point de vue général, il y avait également le constat que la médecine conventionnelle ne satisfait pas, on peut constater vis-à-vis des médicaments une méfiance avec raisons et scandales divers et variés qui ont décrédibilisé la médecine traditionnelle, cela a instauré une certaine méfiance entre les patients et les médecins. Dans ce creux sont venues se nicher des médecines alternatives, la question est de savoir, tourner le dos à la médecine conventionnelle c’est peut-être tourner le dos à l’évaluation scientifique, car cela ne soigne pas tout.

Ainsi, est-il possible d’utiliser ce prisme de la validation scientifique, des essais cliniques et de la raison, pour s’intéresser aux médecines alternatives, quitte à se soigner autrement, le faire en sachant ce qui marche et ce qui ne marche pas.

l’acupuncture jouit d’une forte réputation

L’acupuncture a une place particulière dans les médecines alternatives et non conventionnelles. L’acupuncture propose 1000 essais thérapeutiques randomisés, une centaine de méta-analyses, une grande méthodologie pour évaluer des soins, donc il est possible d’en parler.

Effectivement, quand on compare avant et après avec l’acupuncture, les patients vont mieux en particulier pour la douleur, donc c’est efficace. Mais le mot efficacité veut dire plusieurs choses, est-ce efficace pour l’organe ? pour le patient ? pour la société ? Soigne-t-on le malade ? La maladie ?

Nous qui sommes imprégnés de la pensée occidentale de Claude Bernard que la médecine c’est le fonctionnement des organes, etc. La prise en charge et le temps passé peuvent-être considérés comme les points communs entre la médecine traditionnelle et les médecines alternatives.

La suite dans notre prochain article…

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire