L’ostéopathie, le nourrisson et le bébé

L’ostéopathie, le nourrisson et le bébé

OSTÉOPATHIE NOURRISSON, BÉBÉ

Lors de l’accouchement, le nourrisson subit d’importantes contraintes qui agissent parfois sur la mobilité des os de son crâne et de son rachis.

Ces contraintes peuvent entraîner des troubles fonctionnels immédiats ou différés.

Les nourrissons peuvent être pris en charge par l’ostéopathe dès les premières semaines après la naissance.

Plus la consultation est réalisée rapidement, plus le traitement ostéopathique sera efficace et les résultats visibles rapidement.

femme_enceinte

QUELQUES INDICATIONS À UN TRAITEMENT OSTÉOPATHIQUE POUR VOTRE BÉBÉ :

  • Toute asymétrie physique du crâne
  • Torticolis
  • Troubles de la digestion : coliques, diarrhées, constipation, …
  • Régurgitations, vomissements
  • Troubles du sommeil, nervosité
  • Troubles ORL à répétition : sinusites, otites, rhinites, bronchiolites, …
  • Troubles de la succion
  • etc.

Il est d’autant plus important de consulter un ostéopathe si vous avez eu un accouchement difficile (travail trop long ou trop rapide, une péridurale ou une césarienne, si votre bébé est né prématurément, si il y a eu une instrumentation à la naissance (forceps, ventouse, spatule), ou s’il s’est présenté par le siège).

La prise en charge du nourrisson en ostéopathie ne remplace en aucun cas le suivi médical par un pédiatre ou un autre spécialiste dont il aurait besoin.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire